Partir vivre ailleurs ?

Île aux Nattes, Madagascar

Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Jackpots, fortunes, lotos


Les aphrodisiaques - Huiles 2

Massage aphrodisiaque- L’esprit de la coriandre et ses vertus. La coriandre est une herbacée annuelle de la grande famille des ombellifères. Sitôt que les hommes ont pris conscience de l’univers botanique, ils ont tout de suite distingué la coriandre. Au temps de l’Égypte ancienne, cette plante était utilisée comme ingrédient pour préparer toutes sortes de pains, pour conserver la viande ou parfumer les cérémonies d’enterrement des pharaons... En cuisine, les Hébreux l’utilisaient pour aromatiser les galettes. Enfin, les Romains s’en servaient pour maintenir la viande au frais.
Au Moyen-âge, cette huile était utilisée pour composer des philtres d’amour. Riche en phyto-œstrogènes, les femmes rencontrant des problèmes d’anorgasmie s’en servaient. Idem pour celles qui souffraient de douleurs pendant les rapports sexuels. Les hommes, quant à eux, connaissent la coriandre car c’est une plante réputée pour booster une libido en baisse à cause de problèmes de la prostate.
- L’huile essentielle de cannelle écorce est reconnue pour les propriétés antiseptiques à large spectre, antifongique, antivirale, antiparasitaire, anti-fermentaire, antibactérien, tonique, stimulant, aphrodisiaque, et hyperémiante ou en d’autre terme, favorisant la circulation sanguine. C’est de l’écorce de l’arbuste une fois préparée que l’on obtient l’épice appelée cannelle, qui se présente sous forme de tubes minces enroulées, en latin « canna », d’où l’appellation. L’huile essentielle de cannelle s’obtient en premier lieu par la distillation de l’écorce, mais également des feuilles ou des racines du cannellier. Cependant, c’est l’huile essentielle de l’écorce qui est la plus utilisée, car c’est celle qui contient davantage de principe actif. Les principes actifs contenus dans l’huile essentielle de cannelle écorce sont les suivants : aldéhydes aromatiques à 60%, esters terpénique à 11%.

Huile essentielle bois de Siam- L’huile essentielle de bois de Siam : un excellent tonique. L’huile essentielle de bois de Siam est extraite d’un arbre originaire de la province de Fukiena en Chine et de certaines régions du Vietnam. Cette espèce végétale intègre la famille des cupressacées. Elle peut atteindre 25 mètres de hauteur et ressemble au thuya. Son écorce est d’une couleur brune tirant sur le gris.L’huile essentielle de bois de Siam détient de multiples vertus. Il s’agit d’un excellent tonique employé pour combattre l’impuissance masculine. Grâce à ses propriétés stimulantes, de nombreuses personnes y recourent pour atténuer la fatigue physique. Elle a également fait ses preuves dans la lutte contre les tensions nerveuses et peut calmer la nervosité. Beaucoup d’hommes l’utilisent pour ses vertus aphrodisiaques. Les recherches effectuées par les spécialistes du secteur de l’aromathérapie ont aussi démontré que cette essence est un décongestionnant prostatique. Il peut aussi être utilisé en diffusion ou en inhalation. Il convient d’observer certaines précautions particulières lors de l’utilisation de l’huile essentielle de bois de Siam. Tout d’abord, il faut tenir le produit hors de portée des enfants et le conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur. Sauf prescription d’un aromathérapeute, les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas en faire usage. Par ailleurs, il est préférable que les femmes s’abstiennent d’utiliser cette essence qui favorise la production d’hormones mâles au sein de l’organisme. Enfin, il ne faut pas dépasser la dose indiquée.

Myrrhe- L’huile essentielle de Myrrhe : l’arbre pousse dans des milieux déserts et arides de la Somalie, de l’Arabie ou encore autour de la Mer Rouge. La myrrhe produit une gomme-résine de couleur marron, un produit fortement utilisé pour la fabrication de médicaments naturels en médecine douce ou encore pour l’élaboration de produits cosmétiques. La gomme-résine est à employer un quart d’heure au plus tard après extraction, afin d’éviter sa solidification. Elle est aussi l’élément utilisé pour la production d’huile essentielle de myrrhe. Cette dernière s’obtient par la distillation totale à la vapeur d’eau de cette gomme oléo résineuse séchée par les soins des aromathérapeutes prenant en charge la fabrication de l’essence aromatique. Le liquide obtenu est d’une teinte jaune ambrée. Il est collant et dégage une senteur boisée. De sa forte teneur en curzérène découlent ses propriétés anti-inflammatoires. La myrrhe contient également des sesquiterpènes et de béta-élémène. Ces constituants biochimiques lui procurent des vertus dermatologiques, aphrodisiaques et immunostimulantes. L’huile essentielle est indiquée pour la désinfection d’une plaie, le traitement des allergies et la diarrhée. Elle est encore proposée pour le traitement de l’asthénie sexuelle et de l’éjaculation précoce, le traitement de l’angine et des maladies dentaires, l’élimination des douleurs musculaires, le traitement des troubles respiratoires.

Retour.....Huiles aphrodisiaques.....Suite